THEORIE DES MULTIREVES - UNE ENQUETE COSMICO-ONIRIQUE DE H.P LOVECRAFT

, ,

Un conte qui s’inspire très librement des travaux de l’astrophysicien Aurélien Barrau sur les Multivers et de l’œuvre de Lovecraft. Le livre mêle ainsi l’astrophysique et la littérature fantastique, à travers l’écriture d’une fiction qui déconstruit les cadres de la narration, de la logique, de l’identité, de l’espace et du temps. Illustré par Andréas Marchal, d’après les travaux de Barrau.
Théorie des MultiRêves – Une enquête cosmo-onirique de H.P. Lovecraft, de Jean-Philippe Cazier, est une fiction qui s’inspire très librement des travaux de l’astrophysicien Aurélien Barrau sur les Multivers et de l’œuvre de Lovecraft.
Le livre mêle ainsi l’astrophysique et la littérature fantastique, à travers l’écriture d’une fiction qui déconstruit les cadres de la narration, de la logique, de l’identité, de l’espace et du temps.
A partir de la mystérieuse disparition d’un des personnages, le livre développe un récit kaléidoscopique dans lequel les identités se multiplient, où les rêves deviennent les moyens de voyages à travers l’espace et le temps, et où Lovecraft lui-même devient – peut-être – un des personnages.
Un voyage troublant où la science et la littérature se rejoignent pour faire exister un univers paradoxal mais pourtant réel, à moins qu’il ne soit seulement rêvé.
Qui a dit que les rêves n’étaient pas la réalité ?

« De nombreuses étoiles de la Voie Lactée possèdent des planètes qui tournent autour d’elles, d’autres planètes qui sont des rêves d’étoiles et de planètes – rêves-étoiles-et-planètes qui sont des mondes où respirent tous les rêves de l’univers. Combien sont-ils, ces rêves cosmiques ? Combien sont habités et par quelles créatures jamais vues (ces entités sans nom, aux griffes d’acier) ? Un jour vous les rencontrerez, parmi les étoiles. Plus que tout ce que vous avez découvert jusqu’à présent, cette rencontre sera étrange. »

Revue de presse :

Informations complémentaires

25 

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

À découvrir aussi dans la collection

Inscrivez-vous à notre newsletter

Abonnez vous et recevez notre newsletter